En 12 jours, parcourez les routes d’Asie du Sud-Est et découvrez l’essentiel culturel du Laos, Vietnam et Cambodge. Un circuit idéal pour une première découverte de cette région.

Découvrez les nombreux joyaux d’Indochine à travers ces 3 extraordinaires pays. Vous visiterez les plus beaux lieux de chaque territoire. Le voyage commencera au Laos à Luang Prabang où vous admirerez de magnifiques temples bouddhistes, des marchés locaux et autres sites classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

Vous vous envolerez vers le Vietnam et sa capitale Hanoï puis prendrez la route vers la célèbre Baie d’Halong pour une inoubliable croisière au milieu des rocs calcaires.

Le périple se terminera au Cambodge, pays aux nombreux sites historiques antiques tel que la cité d’Angkor où vous visiterez de nombreux temples.

 

Programme journalier : Circuit Joyaux d’Indochine (12 jours)

     Jour 1 : Luang Prabang

Arrivée à l’aéroport de Luang Prabang, accueil par le guide et transfert à l’hôtel. Après-midi tour de la péninsule, à la découverte des temples principaux. Wat Visounnarat, réplique du temple original construit en 1519, le plus ancien de la ville ; Wat Aham, première résidence du patriarche bouddhiste au Laos ; Wat May, ancien siège du chef de l’église Bouddhiste au Laos ; Wat Sène, érigé en 1718, premier temple de Luang Prabang en style Thaï, au toit jaune et rouge ; Wat Sop, un des rares temples encore visibles en style de Xiang Khouang ; sites classés Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO, et propriété privée de la famille royale jusqu’en 1975. Coucher du soleil sur le marché de huit et le Mékong du sommet de la colline Phou Si.

     Jour 2 : Luang Prabang

Possibilité d’assister à la quête des moines à 6h du matin. Visite du Musée National, dans l’ancien Palais Royal. L’édifice en soi n’est pas très attrayant, par contre la collection de dons à la couronne est assez intéressante. Excursion en bateau sur le Mékong aux grottes sacrées de Pak Ou, à la confluence de la Nam Ou et du Mékong. Arrêt dans un village au bord du fleuve pour observer les activités traditionnelles des habitants, et en particulier le procédé de production de l’alcool de riz. Depuis plus de 3 siècles, les fidèles viennent à Pak Ou en pèlerinage déposer des statues du Bouddha, en offrande ou en remerciement pour une grâce : il y en a aujourd’hui plus de 4.000, de toute formes, matériaux et dimensions, entreposées dans la grotte inférieure. Les grottes, peu profondes, sont au cœur d’un environnement spectaculaire, en plein milieu d’une falaise. On y accède par des marches taillées dans la pierre. Si la première a surtout un intérêt religieux, la deuxième, plus élevée, présente de belles formations calcaires. Retour à Luang Prabang dans l’après-midi, et visite d’un village de tisserands et d’un laboratoire artisanal d’objets en argent. Déjeuner en face des grottes

     Jour 3 : Luang Prabang - Hanoi

Visite du marché du matin et du petit musée d’Arts Traditionnels et Ethnologique (TAEC), où sont exposés des objets d’usages quotidien, vêtements et produits d’artisanat des tribus du nord Laos. Ensuite le centre de tissage d’une organisation née pour préserver un savoir-faire traditionnel tout en offrant une opportunité de travail à des jeunes femmes issues des villages de la région. Retour en ville, temps à disposition pour d’autres visites optionnelles ou quelques derniers achats. En fin d’après-midi vol de ligne pour Hanoï. Formalités d’entrée, rencontre avec le guide et transfert à l’hôtel. Déjeuner au village.

     Jour 4 : Hanoi

Visite de la ville en commençant par la place Ba Dinh, où est érigé le Mausolée de Hô Chi Minh. Ensuite l’adjacente pagode au Pilier Unique, fondée en 1050 par l’Empereur Ly Thai To. Puis le temple Quan Thanh, fondé en 1010 et plusieurs fois reconstruit, la dernière au 18ème siècle, suivi du Temple de la Littérature, où se tenaient les examens pour accéder à la carrière administrative. Traversée du Quartier Français, dont les beaux immeubles en style néo-classique sont aujourd’hui rénovés et ramené à l’ancienne splendeur, pour abriter ministères et sièges de compagnies d’Etat. Avec l’hôtel Métropole, l’Opéra et le Musée d’Histoire, ces édifices justifient bien le surnom de « Petit Paris », dont Hanoï se targuait à l’époque coloniale. Visite du Temple de la Littérature, où se tenaient les examens pour accéder à la carrière administrative. Le véritable cœur de la ville reste toutefois dans le dédale de ruelles constitué par le quartier des 36 Guildes. Véritable labyrinthe, il prit forme sous les Ly, lorsque dans chaque rue s’installèrent les guildes d’artisans réquisitionnés par le pouvoir royal pour son usage et celui de la cour, tous provenant du même village. Visite du Musée Historique, installé dans une maison ancienne en bois, et balade à pied et en cyclò le long des ruelles jusqu’au lac Hoan Kiem, à la limite sud du Quartier.

Remarques : Après-midi possibilité de spectacle facultatif des Marionnettes sur l’Eau au Théâtre Municipal.

     Jour 5 : Hanoi - Baie d'Halong

Transfert par la route (3h environ) au port d’Halong, embarquement en fin de matinée pour une croisière de 20 heures environ dans la baie, avec repas et nuitée à bord. Choix entre une jonque traditionnelle vietnamienne aménagée avec cabines (en regroupés ou en privé pour familles ou petits groupes) ou bateau à roue (reconstruction d’un bâtiment original de 1910). Déjeuner et dîner à bord.
Remarque : Pour la croisière à la baie d’Halong prévoir uniquement l’indispensable, de préférence dans un sac souple, car les cabines des bateaux ne permettent pas le rangement de grosses valises. Le bagage non nécessaire sera laissé à la consigne de l’hôtel à Hanoï, et récupéré avant le départ pour la prochaine étape.

     Jour 6 : Baie d'Halong - Hanoi - Da Nang - Hoi An

Débarquement dans la matinée, transfert direct à l’aéroport de Hanoï et vol de ligne Vietnam Airlines pour Da Nang. Arrivée et continuation immédiate pour Hoi An (30 km, demi-heure de route environ). Déjeuner en cours de route

     Jour 7 : Hoi An - Hue

Matinée consacrée à la visite de la vieille ville de Hoi An, site classé Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO. Fondée au 15ème siècle sous le nom de Faifo, elle devint très vite un des principaux comptoirs maritimes du sud-est asiatique, au centre de la route d’échanges entre l’Europe, la Chine et le Japon. Au début du 17ème siècle, l’empereur autorisa l’installation des marchands étrangers, qui construisirent chacun leur propre quartier et s’y établirent de façon stable. Ces quartiers, restés pratiquement intactes pendant deux siècles, constituent la vieille ville, véritable tableau vivant d’une époque désormais disparue. Aucune voiture n’y circule (mais rien n’arrête, hélas, motos et mobylettes), on parcourt à pied les ruelles, en s’arrêtant pour visiter quelques exemples d’édifices typiques : tout d’abord le musée d’Histoire et de la Culture, puis une maison commune d’une congrégation chinoise, un temple, une maison de culte, le quartier français, une maison de marchand chinois et le pont-pagode japonais, aux belles sculptures en bois. Après-midi transfert par la route à destination de Hué. Arrêt à Da Nang pour la visite du Musée de la Sculpture Cham, et au sommet du Col des Nuages pour une belle vue panoramique sur la baie et la China Beach

     Jour 8 : Hue

Le matin, excursion au village de Duong No, à 10 km de Hué. Exemple typique de village du centre du Vietnam, on y trouve un marché très animé, où sont exposés tous le produits frais des campagnes et de la mer, de belles maisons anciennes, ainsi qu’une hutte où vécu Hô Chi Minh au temps de sa formation. Retour vers Hué et visite du marché Dong Ba et de la Citadelle Impériale. Construite sur le modèle de la Cité Interdite de Pékin, elle fut gravement endommagée lors des conflits du siècle dernier. Il en subsiste toutefois des parties importants, tels que la Porte Sud, le Palais de l’Harmonie Suprême, le temple Dynastique, et certains édifices de la Cité Pourpre Interdite, résidence de l’Empereur et de sa famille. En fin de matinée transfert à une demeure seigneuriale, appartenue à une princesse de sang royal. Ici, ses descendants font découvrir les principes géomantiques du feng shui, sur la base desquels furent décidés les emplacements de tous les mausolées impériaux des Nguyen, tracés les plans de la capitale et de la Cité Impériale, édifiés les maisons des nobles de la cour. Un déjeuner à l’intérieur de la maison, au terme de la visite, fera ressentir encore plus l’atmosphère des lieux. Après-midi, visite du mausolée de l’Empereur Tu Duc. Passionné de poésie, esprit contemplatif, ce dernier fit construire sa tombe entre 1864 et 1867 comme un parc, sur 12 ha et avec une bonne cinquantaine d’édifices. Retour à Hué avec visite de la pagode Thien Mu. Edifiée en 1601, deux siècles plus tard on y ajouta l’imposante tour octogonale qui la caractérise, et dont chacun des sept étages représente une incarnation du Bouddha. Déjeuner à la demeure en cours d’excursion

     Jour 9 : Hue - Sagon

Transfert à l’aéroport et vol de ligne Vietnam Airlines pour Hô Chi Minh-Ville. Après-midi visite de la ville coloniale, toujours appelée Saïgon. Première étape le Palais de la Réunification, édifice moderne des années ’60 construit à la place de la résidence du gouverneur général d’Indochine ; il fut le siège de la présidence et du gouvernement du Sud-Vietnam, dans ses souterrains on peut toujours voir les cartes d’Etat-Major et le matériel abandonné lors de la prise de Saïgon par le Viet-Minh en 1975. Ensuite la cathédrale de Notre-Dame, en briques de Marseille, et l’adjacente Poste centrale, dont le projet et la construction furent supervisés par Gustave Eiffel. Enfin, deux petits temples, assez extraordinaires dans leur genre, et surprenants dans le contexte de la ville. La pagode de l’Empereur de Jade, où cohabitent cultes et pavillons bouddhistes et taoïstes, et le temple de Sri Mariamman, érigé par la petite communauté tamoul de Hô Chi Minh-Ville. Le soir, promenade le long de la Rue Dong Khoi, ancienne Rue Catinat : la rue des plaisirs du Saïgon colonial, à deux pas des grands hôtels, voit aujourd’hui l’ouverture de boutiques et magasins de luxe qui renouent avec sa tradition et fastes du passé

     Jour 10 : Saigon - Siem Reap

Départ pour le Delta du Mékong. On traverse le quartier chinois de Cholon, avec étape au temple de Thien Hau, déesse chinoise de la mer. Fondée au 17ème siècle par des familles de marchands, cette enclave cantonaise en terre vietnamienne se trouvait alors à 5 km de Saïgon : elle y fut d’ailleurs reliée par la première voie ferrée construite par les français en Indochine. Continuation par la route jusqu’à Cai Be, que l’on rejoint en 2h30 environ. Visite d’une fabrique de papier de riz (employé dans de nombreuses préparations culinaires), et de sucreries. Embarquement sur un sampan typique, pour une croisière à travers le marché flottant et les cours d’eaux latéraux qui relient les deux branches principales du fleuve. Moins spectaculaire que ceux au détail de la partie ouest du delta, ce marché au gros reste néanmoins le plus important de la province. Continuation le long des canaux, en observant la vie des villages et les activités des habitants. Après-midi débarquement à Vinh Long, chef-lieu de la province, et retour à Saïgon en fin de journée. Transfert direct à l’aéroport, vol du soir pour Siem Réap et installation à l’hôtel. Déjeuner dans une villa coloniale au bord d’un canal.

     Jour 11 : Siem Reap

Le matin visite d’Angkor Thom, « La Grande Ville », en rentrant par la Porte Sud, précédée par l’allée des Géants et des Démons. A l’intérieur, le premier édifice rencontré est le Bayon, temple-montagne à la gloire de Jayavarman VII, grand roi bouddhiste, bâtisseur de la nouvelle capitale. Ensuite Phimean Akas, du 10ème siècle, et le Baphuon, majestueux temple dont la base mesure 120 m sur 100, et actuellement en cours de restauration. De là, on passe aux Terrasses des Eléphants et du Roi Lépreux. C’est certainement ici que se déroulaient les épisodes officiels de la vie de cour, avec réception des ambassadeurs, représentations sacrées, cérémonies d’Etat. Après-midi visite du Banteay Srei, appelé aussi le « Temple des Femmes », car une légende le veut gardé, à un moment, par une garnison entièrement féminine. Banteay Srei est surtout célèbre pour la beauté de ses pierres roses et la qualité de ses bas-reliefs, considérés par de nombreux spécialistes supérieurs à ceux d’Angkor Wat. Sur le chemin du retour, avant d’arriver à Siem Réap, visite du Banteay Samré, un petit temple très attrayant dans le même style d’Angkor Wat.

     Jour 12 : Siem Reap

Le matin visite du Préah Palilay, un édifice très gracieux quoique ignoré par la plupart des tours organisés. Ensuite Angkor Wat, le plus majestueux et célèbre des temples-montagne du site. Après-midi quatre temples du Grand Circuit, tel qu’il fut conçu par Henri Mouot lors de la re-découverte d’Angkor en 1859. Tout d’abord Preah Khanh, un des plus vastes et majestueux, aux allées bordées d’arbres probablement millénaires. Ensuite Neak Pean, d’inspiration hindoue, seul édifice sacré entouré d’un fossé d’eau, et dont le plan est tiré d’une mandala. Ta Som, temple bouddhique surmonté de tours à visages, aujourd’hui presque englouti dans la végétation tout comme le suivant : Ta Prohm, certainement le plus romantique, avec les racines des gigantesques fromagers qui enlacent les galeries et les sculptures. Transfert à l’aéroport de Siem Reap en fin d’après-midi. Fin des prestations

David Laos Roads

David est notre correspondant local en charge de nos circuits au Laos. Il répondra à toutes vos questions et élaborera avec vous un voyage sur mesure, en fonction de vos envies et de votre budget. Contactez-le par email pour une première formulation de voyage sur mesure au Laos, par email laosroads@gmail.com. ou sur ce formulaire :

Ce que nos voyageurs en pensent

Il n'y pas encore de contribution.

×

Connexion

S’enregistrer

Don't have an account? Sign Up