Vieng Xai


La ville de Vieng Xai, ancien quartier général de l’armée populaire « Pathet lao », qui signifie « cité fortifiée de la victoire », génère donc un intérêt touristique particulier grâce à son impact historique. Site le plus important du Hua Phan, cette petite ville en bordure de la frontière vietnamienne, symbolise la naissance du communisme lao.

Au-delà de son cadre naturel très plaisant, composé de jolis lacs artificiels entourés de falaises calcaires, Vieng Xai doit sa renommée aux nombreuses grottes qui servirent d’abri aux officiers communistes révolutionnaires.

Sur les centaines de grottes aux alentours, dont une douzaine permit aux membres du Pathet lao de préparer l’opposition au gouvernement royaliste et ainsi amorcer le mouvement de libération, seulement six cavités ont été récemment ouvertes au public, mais nécessitent une autorisation, la zone étant encore considérée comme zone de sécurité militaire.

Parmi ces grottes, qui furent de véritables forteresses imprenables, on retrouve la Tham Than Souphanouvong, qui abrita le « prince rouge », la Tham Than Kaysone, où se trouvait le siège du Parti, la Tham Than Khamtay, qui abritait l’ancien premier ministre, ou encore la Tham Xieng Muang, où un hôpital fut installé.

A noter que c’est dans cette région que furent développés les célèbres camps de rééducation, dans lesquels de nombreux opposant au Parti décédèrent, après travaux forcés.

Vieng Xai : visites alentours